Editeurs / Labels

Auteurs / Interprètes

Déjà vus

L'occitan en guerre - Louis Bonfils Agrandir

L'occitan en guerre - Louis Bonfils

978-2-36781-141-3

Neuf

Presses universitaires de la Méditerranée (PULM)

Parti à la guerre en août 1914, le félibre Louis Bonfils, devenu sergent, apporte la contribution du Midi au combat de la Grande France.
Il envoie à son complice Pierre Azéma des lettres en occitan qui témoignent aussi d’un combat acharné pour défendre la réputation des Méridionaux rudement attaquée par les civils et les militaires du Nord de la France...
Edition bilingue.

Plus de détails

Disponible

16,11 €

Détails

Edition PULM
Date de publication : 2015
Collection Estudis occitans
Langue : bilingue français et occitan
Format (h x l) : 24 x 16 cm
Nombre de pages : 184
Reliure : broché, couverture souple

En savoir plus

L'occitan en guerre : Lettres à Pierre Azéma (août 1914-décembre 1916)

Louis Bonfils
édition et traduction de Guy Barral
préface de Philippe Saurel

Quand Le sergent Louis Bonfils part à la guerre le 14 août 1914, c’est un félibre qui apporte la contribution du Midi au combat de la Grande France.
Les lettres qu’il envoie à son complice Pierre Azéma sont un échange entre deux écrivains. Ce sont aussi des lettres militantes. D’abord, et c’est un fait unique parmi toutes les correspondances de poilus connues à ce jour, parce qu’elles sont écrites en occitan. Ensuite parce qu’elles témoignent d’un combat acharné pour défendre la réputation des Méridionaux rudement attaquée par les civils et les militaires du Nord de la France. Cette lutte pour l’honneur du Midi conduira Louis Bonfils jusqu’à son jugement par un conseil de guerre tenu sur le front, où il sera acquitté, et même félicité.
Quand le capitaine Louis Bonfils est tué à la guerre, le 11 juin 1918, il a certes remporté quelques belles victoires, militaires contre les Allemands, morales contre les Français du Nord, mais la guerre qui semble opposer de façon récurrente le Nord et le Sud est loin d’être terminée.

L’édition de cette correspondance exceptionnelle, entreprise dès 1918, a dû attendre un siècle pour voir le jour.

Bilingue : lettres originales en occitan (p. 31 à 99), suivies de la  version française (p. 107 à 181). Commentaires et notes en français.

Editions Presses universitaires de la Méditerranée, collection Estudis occitans.

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...