Editeurs / Labels

Auteurs / Interpètes

Déjà vus

Lo Mandarin - J.-M. Eça de Queiroz Agrandir

Lo Mandarin - J.-M. Eça de Queiroz

978-2-85910-612-6

Neuf

IEO edicions

A découvrir : un conte fantastique à la manière de Flaubert ou de Maupassant, un conte savoureux, drôle et cruel, qui ne manquera pas de vous interpeller, de ce grand écrivain portugais.
En occitan.

Plus de détails

Disponible

11,37 €

Détails

Edition IEO Edicions
Date de publication : 2020
Collection Flor envèrsa
Langue : en occitan
Format (h x l) : 21 x 14 cm
Nombre de pages : 88
Reliure : broché, couverture souple

En savoir plus

Lo Mandarin

José Maria Eça de Queiroz (1845-1900)
traduction occitane de Joaquim Blasco

Dans ce texte écrit en 1880, Eça de Queiroz reprend un thème récurrent de la tradition littéraire : le pacte avec le diable.
Petit fonctionnaire besogneux et bossu, Teodoro occupe ses loisirs à lire de vieux livres qu'il achète pour presque rien au marché aux puces de Lisbonne. Une nuit, un passage de l'un d'eux lui saute aux yeux :
"Au fin fond de la Chine demeure un mandarin plus riche que tous les rois dont parlent la mythologie ou l'histoire. De lui tu ne sais rien, ni le nom, ni le visage, ni les vêtements de soie dont il s'habille. Pour hériter, toi, de ses biens infinis, il suffit que tu fasses tinter cette sonnette que tu as à côté de toi, sur un livre. Lui, il laissera juste échapper un soupir, là où il est, aux confins de la Mongolie. Alors il sera un cadavre et toi, tu verras à tes pieds plus d’or que ce que peut rêver l’ambition d’un avare. Toi, qui me lis et qui es un homme mortel, la feras-tu tinter, la sonnette ?"   
(pour lire le texte en occitan, passez sur notre page occitane)
On s'en doute, Teodoro la fait sonner. Alors débute une vie d’abondance, de débauches, et de voyages, mais bientôt sa conscience vient contrarier ses plaisirs et le fantôme du mandarin sacrifié le hante sans repos...

Journaliste, diplomate et écrivain, admirateur de Flaubert, Eça de Queiroz est un des grands auteurs portugais du 19e siècle. On retrouve dans cette traduction occitane son écriture fluide, musicale, ses descriptions efficaces et sans lourdeur, et surtout son humour et une certaine tendresse mêlée de dérision et d'ironie.

IEO edicions, collection Flor envèrsa.

30 autres produits dans la même catégorie :