Feuillets d'Hypnos (bil) - René Char

Feuillets d'Hypnos (bil) - René Char

Ces textes courts et parfois fulgurants ont été écrits par le poète alors engagé dans la Résistance sous le pseudonyme de "Capitaine Alexandre", dans la zone Durance. Ils sont aussi un témoignage vigoureux sur les années de guerre dans les Alpes de Haute-Provence.
Cette édition bilingue propose une traduction en occitan de Provence (graphie mistralienne).

Plus de détails

13,50 € TTC

978-2-917111-07-9

Disponibilité : Disponible

Ajouter au panier

Feuillets d'Hypnos 1943-1944 (Fuiet d'Hipnos)

René Char
traduction de Claude Lapeyre

Dédicacés à Albert Camus, les Feuillets d’Hypnos sont composés de deux cent trente-sept fragments numérotés, qui tiennent à la fois du journal, de la maxime, de l’anecdote, de la méditation, de la fulgurance poétique, du souvenir ou encore de l’extrait de lettre. Leur intérêt provient justement de cette juxtaposition du poétique, du philosophique et du témoignage vécu.

Pourquoi les avoir traduits en occitan ? Parce que, selon Claude Lapeyre, son traducteur, René Char a d'abord pensé ces textes en provençal. Mais aussi pour faire connaître le poète, pour "amener René Char dans son pays et pour ses habitants", afin qu'ils l'abordent, "par curiosité peut-être", dans leur langue.

Extraits

(dédicace)
"À Albert Camus.

Hypnos saisit l’hiver et le vêtit de granit. L’hiver se fit sommeil et Hypnos devint feu. La suite appartient aux hommes."

" 87 (début)   
"LS*, je vous remercie pour l'homodépôt Durance 12. Il entre en fonction dès cette nuit. Vous veillerez à ce que la jeune équipe affectée au terrain ne se laisse pas entraîner à apparaître trop souvent dans les rues de Duranceville. Filles et cafés dangereux plus d'une minute. Cependant ne tirez pas trop sur la bride. Je ne veux pas de mouchard dans l'équipe. Hors du réseau, qu'on ne communique pas. Stoppez vantardise. Vérifiez à deux sources corps renseignements. Tenez compte cinquante pour cent romanesque dans la plupart des cas. Apprenez à vos hommes à prêter attention, à rendre compte exactement, à savoir poser l'arithmétique des situations. Rassemblez les rumeurs et faites synthèse. Point de chute et boîte à lettres chez l'ami des blés. Éventualité opération Waffen, camp des étrangers, les Mées, avec débordement sur Juifs et Résistance. Républicains espagnols très en danger. Urgent que vous les préveniez. Quant à vous, évitez le combat. Homodépôt sacré. Si alerte, dispersez-vous. Sauf pour délivrer camarade capturé, ne donnez jamais à l'ennemi signe d'existence…"
"*Pierre Zyngerman, alias Léon Saingermain."

"138
"Horrible journée ! J’ai assisté, distant de quelques cent mètres, à l’exécution de B. Je n’avais qu’à presser la détente du fusil-mitrailleur et il pouvait être sauvé ! Nous étions sur les hauteurs dominant Céreste, des armes à faire craquer les buissons et au moins égaux en nombre aux SS. Eux ignorant que nous étions là. Aux yeux qui imploraient partout autour de moi le signal d’ouvrir le feu, j’ai répondu non de la tête… Le soleil de juin glissait un froid polaire dans mes os..."

"237
"Dans nos ténèbres, il n'y a pas une place pour la Beauté. Toute la place est pour la Beauté."

(Vous lirez la traduction de Claude Lapeyre en provençal sur notre page en occitan).

Edition bilingue : texte français original et traduction occitane en regard (graphie mistralienne).

Editions l'Aucèu libre.

 

  • Edition L'Aucèu libre
  • Date de publication : 2016
  • Format (h x l) : 17,5 x 10 cm
  • Langue : bilingue français et occitan
  • Nombre de pages : 132
  • Reliure : broché, couverture souple

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte